Biographie de William Baldé

Né dans les années 1970 à Kindia, en Guinée, William Baldé grandit avec sa mère médecin dans la capitale Conakry avant de rejoindre son père d’origine peule, un tailleur et styliste installé à Dakar (Sénégal) qui a fui le régime d’Ahmed Sekou Touré. Le père et le fils (âgé de 15 ans) se retrouvent à Paris, où le premier tient un café dans le quartier de Bastille. Chaque soir, l’adolescent squatte les marches du Sacré-Cœur pour taper le bœuf et reprendre les succès à la mode avec ses amis musiciens. William Baldé se fait vite remarquer par sa voix chaleureuse capable de prendre de multiples intonations.

En 1996, il est chanteur de Yuba, un groupe signé par EMI pour l’album Everybody Nyani-Nyani, seule trace discographique de la formation. William Baldé enchaîne avec 24 Jam, un projet consacré aux reprises version soul-jazz monté par Michel Domisseck (qui écrira « Belle mademoiselle » pour Christophe Maé) et Marc Chavanis. Alors que le trio écume les bars de la Côte d’Azur, il fait la rencontre d’un débutant nommé Christophe Maé.

Quand le succès fulgurant attrape l’auteur de « On s’attache », celui-ci fait appel à son nouvel ami William pour faire ses premières parties dans les plus grandes salles de France durant la saison 2007-2008. William Baldé en profite pour peaufiner les chansons de son premier album, En Corps Etranger, qu’il enregistre entre deux concerts, et les tester en direct face au public. Un titre se détache du répertoire du chanteur, « Rayon de soleil », qui enthousiasme les foules et finit par sortir en single. Fin juin 2008, l’album (n°3) et le single (n°1 des téléchargements) voisinent avec les sommets des ventes, en passe de devenir le grand tube de l’été.

Dernière MAJ le 31/07/2015