Biographie de Marie France

Marie France Garcia, née à Oran (Algérie) le 9 février 1946, est une admiratrice de Marilyn Monroe. Ayant changé de sexe pour passer au genre féminin, elle est engagée comme sosie au cabaret l'Alcazar de Jean-Marie Rivière en 1969, et y restera fidèle jusqu'en 1987.

Actrice et rockeuse

Affiliée au Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire (FHAR) de Guy Hockenghem, elle milite pour le droit à la reconnaissance des homosexuels à une époque où le sujet est tabou. Après un premier film Les Chemins de Katmandou en 1969, elle tourne notamment dans J'irai comme un cheval fou (1973) de Fernando Arrabal, Spermula (1975) et Barocco (1976).

En 1980, elle réalise son premier album 39 de Fièvre avec le groupe Bijou. Ce classique du rock français mêle reprises et morceaux originaux (« Chez moi à Paris »). Il est suivi des simples « Je ne me quitterai jamais » (1982) et « Champs-Elysées » (1983), écrits par Jay Alanski et illustrés par Pierre et Gilles.

Egérie parisienne

Devenue une égérie du Tout-Paris, Marie France continue de tourner dans les films Billy Ze Kick de Gérard Mordillat, Les Innocents d'André Téchiné, Les Keufs de Josiane Balasko ou La Gamine d'Hervé Palud. En 1993, elle enregistre « Marie et Marc » avec Marc Almond (Soft Cell), puis l'album Marie France (1997), co écrit avec Daniel Darc, Yan Péchin et Jacques Duvall, produit par Yan Péchin et mixé par Mirwais. Elle est également au générique de Belle maman (1998) de Gabriel Aghion, puis Le Défi (2002) de Blanca Li. Elle écrit alors ses souvenirs dans Elle était une fois (2003, Denoël). En 2006 sort l'album Raretés.

En 2008 sort Phantom Featuring Marie France, album au parfum garage rock concocté par Jacques Duvall et Monster Miam Miam. L'année suivante, Marie France Visite Bardot rend hommage à l'une des ses inspiratrices, sous la forme d'un disque et d'un spectacle.

Dernière MAJ le 31/07/2015