Michèle Bernard

Avec son accordéon et sa gouaille de môme des traboules, elle redonne, en 1978, au Printemps de Bourges, un coup de jeune à la chanson réa-liste. Elle aurait pu être une nouvelle Fréhel. Après deux disques plein d'humour et de générosité, on perd hélas sa trace.

© Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015