André Popp

Biographie

André Popp se définie lui-même comme un autodidacte. Élève pendant la guerre d'une institution religieuse, l'institution Saint-Joseph, il est appelé à tenir l'harmonium en remplacement de l'abée organiste mobilisé lors de la Seconde Guerre mondiale. Il passe alors ses récréations, seul dans la chapelle, à répéter les morceaux destinés à la messe et à jouer des musiques modernes. Il avouera lui-même que Ravel, Stravinsky, Messiaen, l’attiraient beaucoup plus que Bach ou Beethoven. C'est ainsi que s'est dessiné sa vocation musicale.En 1945, sa rencontre en Vendée avec Jean Broussolle qui l'initie à la chanson et avec lequel il "monte" à Paris sera déterminante pour le début et la suite de sa carrière. A ses débuts à Paris, André Popp est embauché en tant que piano-bar. Puis, le hasard des rencontres fera qu'il sera engagé comme pianiste accompagnateur au cabaret des Trois Baudets (il y accompagnera entre autres Pierre Dac et Francis Blanche).Il entre ensuite au Club d'Essai de la RTF dirigé par Jean Tardieu. Il réalise ses premières orchestrations et direction d'orchestre, croise le chemin de Philippe Soupault et Raymond Q… Lire la suite

Dernière MAJ le 19/01/2014