Jean-Louis Aubert

Jean Louis Aubert, né à Nantua, dans l'Ain, le 12 avril 1954 a parfaitement réussi sa conversion après l'aventure Téléphone. Même si Louis Bertignac conserve l'esprit et l'essence du groupe, Aubert parvient à combler les nostagiques et les nouveaux fans.

Désireux de ne pas perdre de temps, au terme de l'aventure Téléphone dont le décès est officialisé le 24 avril 1986, Jean-Louis Aubert réalise sans attendre le simple « Juste une illusion ». L'album suit début 1987 pour mieux poser sa différence. Plâtre et Ciment, dont la pochette s'agrémente de taches blanches en relief, est artistiquement produit par David Tickle, qui s'est taillé une solide réputation en travaillant avec David Bowie, Genesis et Peter Gabriel. Richard Kolinka est toujours à la batterie, Daniel Roux, à la basse, et Marine Rosier, aux claviers. Aubert'n'Ko, nom choisi pour amorcer cette nouvelle formation, est au Bataclan du 5 au 16 mai avant de se produire en province.

Toujours entouré des mêmes, Jean-Louis Aubert va mener à bien le projet annoncé dès la séparation de Téléphone : faire participer de nombreux musiciens à sa démarche… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015