Biographie de Marcel Kanche

Né d'un père brestois et d'une mère tourangelle, Kanche grandit en Touraine. Il s'intéresse à la peinture et entame des études de musicologie, puis se lance dans la chanson au milieu des années 1970 au sein du groupe Un Département, formation expérimentale. Entouré de musiciens naviguant entre jazz et post-rock, Marcel Kanche propose une poésie crue, épurée dont la puissance ne touche cependant qu'un cercle restreint d'initiés (amis, musiciens, critiques).

Dans les années 1980, cette alchimie poético-rock s'exporte pour quelques dates, jusqu'au mythique CBGB's de New York (qui a vu naître une autre maîtresse du genre, Patti Smith). Mais Kanche, fuit sans cesse le succès et revient en France. Il signe chez Barclay, et publie les albums Je Souris et je Fume (1990) et Henriette (1992).

Nous Dormirons Bien mais Mal  sort en 1995. Refusant la médiatisation et la vie à la capitale, le poète à qui l'on attribue trop souvent une image sombre, compose et vit dans la campagne du Loir-et-Cher, qui ne cesse de l'inspirer, et où il jouit d'une vie familiale paisible faite des bonheurs du quotidien.

Au long des années 1990 et 2000, il compose des bandes originales pour le cinéma et écrit pour Matthieu Chédid (« Qui de nous deux »), Alain Bashung, Néry et Les Nonnes Troppo (ex-VRP), Vanessa Paradis (« Divine idylle »), entre autres, et se fond totalement dans la personnalité de ses interprètes. Dans une interview de 2008, Kanche avoue volontiers « Ce que j'écris pour moi ne marcherait pas de toute façon dans la bouche d'un autre ».

En effet, ses propres disques tels Lit de Chaux (2001), Vertige des Lenteurs (2006) et Dog Songe (2008), confirment le talent de cet auteur à l'univers singulier, la poésie contemplative, respectueuse et respectée, portée par une voix grave et une langue noble. Poursuivant son oeuvre singulière, Marcel Kanche publie en janvier 2011 l'album Vigiles de L'Aube.

Dernière MAJ le 31/07/2015