Biographie de Philippe Lafontaine

En France, il est l'homme d'un seul titre. Pourtant, depuis sa naissance le 24 mai 1955 à Gosselies en Belgique, Philippe Lafontaine n'a cessé de se consacrer à la musique. Après des études d'arts plastiques à Bruxelles, il chante où l'on veut bien l'écouter, à Londres, Genève et Ibiza. En 1978, il obtient un rôle dans le spectacle Brel en mille temps, aux côtés de Maurane. Il sort également son premier album ?, suivi d'un passage à l'Olympia. Au début des années 1980, le chanteur enchaîne les 45 tours au Plat Pays, dont le tube de l'été 1983 « Ouh ! ».

Il faut attendre 1989 pour que l'artiste passe les frontières de la Belgique. « Coeur de loup » séduit le public français. Le titre est plutôt insolite. Son texte est littéraire, sa mélodie efficace mais sans facilité. Le chanteur obtient alors un disque d'or et une Victoire de la musique qu'il refuse. L'artiste a peu d'estime pour le succès et préfère parler de reconnaissance. En 1990, Philippe Lafontaine représente la Belgique au Concours de l'Eurovision avec « Macédomienne » et sort « Alexis m'attend », son deuxième et dernier succès en France. Le chanteur publie encore des disques dans son pays dont Folklores Imaginaires (1995) et Pour Toujours (1998). Resté proche de Maurane, il écrit régulièrement des chansons pour sa compatriote.

En 2000, le chanteur change de registre avec la comédie musicale onirique Célia Féé où l'on chante la beauté des nuages. Un an plus tard, il manque de nous quitter à cause de la malaria africaine qui le plonge huit jours dans le coma. En 2007, on le retrouve sur scène avec sa guitare dans le spectacle Tout seull qu'il joue en Belgique, au Québec et à Paris au Café de la danse. Face à l'expansion du téléchargement illégal, Philippe Lafontaine décide d'offrir au public ses chansons via une inscription sur son site internet. En mars 2012, le chanteur sort une compilation de ses albums.

Dernière MAJ le 06/10/2015