Biographie de Françoiz Breut

Françoiz Breut naît le 10 décembre 1969 à Cherbourg. Pendant que ses parents écoutent Alan Stivell et la musique bretonne, Jacques Brel ou Georges Brassens, l'adolescente se forge sa propre culture musicale. A 14 ans elle découvre Leonard Cohen ou Neil Young, puis le rock garage grâce à sa soeur (The Seeds, The Electric Prunes...). Mais c'est tout d'abord par le dessin qu'elle choisit de s'exprimer. En 1988 elle s'inscrit aux beaux-arts de Caen, puis continue à Dunkerque. Au tout début des années 90 elle décide de s'installer à Nantes pour poursuivre ses études. Sa rencontre avec Dominique A va alors être déterminante. Il pousse la jeune fille vers le chant.

Françoiz et Dominique

On entend Françoiz Breut pour la première fois en 1993 sur le second album de Dominique A Si Je Connais Harry ou elle interprète quatre titres, elle réalise également le livret qui accompagne le disque.

Parallèlement, en 1992, le couple crée Squad Femelle, formation rassemblant outre Dominique A et Françoiz Breut, Sarah Froning et Eric Deleporte (du groupe Perio) et Pierre Bondu (alias Elliott). Paraît en 1994 un coffret composé de trois 45 tours à tirage limité The Shower Curtain Project comprenant notamment une reprise du groupe The Kinks, « I'm Not Like Everybody Else » ou « Gemfree Adolescents » de X Ray Spect, mais aussi quatre titres crédités à Françoiz Breut : « Little Female Cook », « My Poor Darling », « Landemer » et « Drawing Girl ». Le coffret est entièrement illustré par Françoiz Breut et est vendu accompagné d'une bande dessinée de sa part intitulée La Petite cuisinière.

C'est sur l'album suivant de Dominique A La Mémoire Neuve, et sur la tournée qui s'ensuit que Françoiz Breut va mettre sa voix en avant et affirmer son talent d'interprète. Elle donne notamment la réplique à Dominique A sur « Le Twenty-Two Bar », le morceau qui portera son auteur vers un Olympia et les Victoires de la Musique.

Le couple s'installe à Bruxelles et s'attèle à la composition du premier album de Françoiz. Celui-ci paraît en août 1997. Entièrement composé, arrangé et produit par Dominique A le disque est de facture sobre et minimaliste portant la voix de la chanteuse. L'album sort également en Angleterre et en Espagne. Une tournée de 27 dates, avec Dominique A à la guitare, va suivre la sortie. Le disque aura un certain retentissement aux Etats-Unis et parviendra aux oreilles du groupe Calexico qui reprendra « Ma Colère » et des Walkabouts qui interprèteront « Everyone Kisses a Stranger ». La même année on retrouve également la chanteuse sur l'album Comme On A Dit de Louise Attaque, sur lequel elle interprète un titre.

L'année 1999 est une année de transition. Sa vie personnelle amorce un tournant puisqu'elle se sépare de Dominique A. Elle choisit également de prendre du recul avec la musique et se recentre sur sa première passion, le dessin. Elle travaille ainsi sur l'illustration d'un livre pour enfants « La Mer a disparu de Michel Piquemal qui parait en mars 1999, et apparaît sur le live de Yann Tiersen Black Session (sur lequel elle interprète le titre « Les Forges »). Elle profite aussi de ces années pour élever son premier enfant.

Country girl

On redécouvre la chanteuse, accompagnée par une pléiade de nouveaux partenaires musicaux sur l'album Vingt à Trente Mille Jours qui sort en septembre 2000. Si le producteur s'appelle toujours Dominique A, celui-ci n'est plus le seul à tirer les ficelles. On retrouve ainsi sur le disque Yann Tiersen, Philippe Poirier (Kat Onoma), Philippe Katerine, Jérôme Minière ou Gaëtan Chataignier (Little Rabbits). Françoiz Breut montre sa personnalité au travers d'un album reflétant son univers. « Le premier album était avant tout un travail de duo avec Dominique. Je n'avais rien fait avant ça et je me laissais diriger. Cette fois, j'ai été amenée à prendre plus de décisions étant donné le nombre de participants à l'album, au travail de groupe » expliquait-elle au magazine Les Inrockuptibles lors de la sortie de l'album. Le disque est aussi un disque de rupture qui marque sa séparation avec Dominique A, mais qui lui permet aussi de dépasser ce stade de la rupture pour repartir sur d'autres projets. Tendu et mélancolique, il comporte une richesse de tons et un large éventail musical (grâce aussi à la présence de l'orchestre national de Bucarest).

Elle continue parallèlement ses deux carrières et allie ses deux passions en réalisant elle-même les dessins du clip de « Si tu disais », extrait de Vingt à Trente Mille Jours. Elle fait aussi suivre à Paris, Rennes ou Nantes la sortie de l'album par une installation sonore appelée Juke Box, ou huit chansons peuvent être écoutées par le visiteur, chacune illustrée par un livre objet. En novembre 2001 paraît un livre d'Arnaud Cathrine illustré par François Breut intitulé Je suis un garçon.

Pendant les quatre années qui suivent elle multiplie les rencontres ou arrange des retrouvailles qui feront la matrice de l'album suivant. Elle est notamment invitée en décembre 2002 par le groupe Calexico lors de leur concert aux Transmusicales de Rennes. En mai 2003 on la retrouve à l'affiche du festival de création graphique Illiko de Kingersheim (Haut Rhin) avec Daniel Johnson, le fou chantant américain, et Fabio Viscogliosi (Married Monk). En 2004 elle clôture ces années par une série de six concerts exceptionnels en Australie.

Françoiz hardie

Le troisième album de la demoiselle sort le 8 mars 2005. Intitulé Une Saison Volée, sa première édition comporte quatre mini-livres illustrant chacun une chanson. A 35 ans, malgré ses trois albums, Françoiz Breut est toujours aussi réservée sur sa capacité à faire de la musique. Sur ce nouvel opus elle a invité des anciens amis (Philippe Poirier, Jérôme Minière ou Joey Burns de Calexico), et des plus récents (David-Ivar et André Herman Düne, Jaime Cristobal Urbican, Fabio Pellegrini). Françoiz n'a pu se résoudre à écrire ses propres textes et a fait de nouveau confiance aux artistes rencontrés. Les deux frères d'Herman Düne lui offrent deux belles compositions en anglais, quand à Fabio Viscogliosi il lui compose une chanson ou Françoiz s'essaie à l'Italien. Elle s'attaque également au répertoire de Françoise Hardy et compose une étonnante interprétation du « Premier bonheur de la vie ». (on comprend mieux cette interprétation du morceau lorsque l'on sait que Françoiz Breut ne connaissait le titre que par la reprise psychédélique faite par le groupe brésilien Os Mutantes). Une tournée comprenant plusieurs dates à l'Européen va suivre la sortie de l'album.

Elle continue son travail d'illustratrice et travaille notamment avec Da Silva sur deux livres pour enfants. Puis, en décembre 2006 elle participe à l'enregistrement du troisième album de Ted Barnes intitulé Portal Nou (Ted Barnes n'est pas un total inconnu puisqu'il s'agit du guitariste de Beth Orthon), le disque ne sort cependant qu'en août 2008. C'est également en août 2008 que l'on retrouve Françoiz Breut parmi la dizaine d'artistes français (parmi lesquels Dominique A, The French Cow-boys ou Katerine) invités par Joey Burns, leader du groupe Calexico, à se produire dans leur fief de Tucson en Arizona.

En novembre 2008 sort le nouvel album de Françoiz Breut A l'Aveuglette ou, pour la première fois, celle-ci a choisi de mettre en musique ses propres textes. Elle y raconte l'enfance et le temps qui passe sur des harmonies vocales maîtrisées et des mélodies rythmées. Après une tournée aux Etats-Unis en 2011 et une apparition sur l'album de François & the Atlas Mountains E Volo Love, Françoiz Breut est de nouveau en piste pour La Chirurgie des Sentiments. Produit de main de maître par Don Niño, La Chirurgie des Sentiments sort le 1er octobre 2012. Quatre ans plus tard, elle met cette fois son oeuvre dans les mains d'Adrian Utley, le guitariste de Portishead, pour les besoins de Zoo.

Dernière MAJ le 11/03/2016