Biographie de Polar

Issu d'un père suisse-allemand et d'une mère irlandaise, Eric Linder, alias Polar, passe les dix premières années de sa vie à Carlow, ville située dans le sud de l'Irlande, avant d'émigrer à Genève. Adolescent, Polar se destine à une carrière d'athlète et est plusieurs fois champion national sur 800 mètres. Sa passion pour la musique lui vient de son frère ainé qui lui fait découvrir Neil Young, Tim Buckley, Nick Drake et Bob Dylan, avant de lui prêter sa guitare pour un week-end. Cette révélation le décide à devenir chanteur alors qu'il ne connaît seulement que quelques accords.

Mais Polar travaille, devient chanteur et guitariste du groupe Peeping Tom, et compose ses premières chansons qui lui viennent spontanément en anglais. Il enregistre son premier disque, Polar 1 (1997), dans de modestes conditions : la nuit, dans sa cuisine, accompagné d'une simple guitare.

Polar réalise rapidement un deuxième album intitulé Bi (1998). Ecrit et enregistré en quatre semaines dans un chalet montagnard, il rassemble des chansons folk aux ambiances plus électroniques mais toujours aussi sombres. Le disque rencontre véritablement son public.

Polar prend alors le temps de s'ouvrir à diverses expériences : il est programmateur de festivals, s'occupe de personnes handicapées, compose la musique d'un ballet pour le Théâtre de Genève...

En décembre 2001, il choisit comme cadre propice à l'enregistrement de son nouvel album un château sur les bords du lac Léman. Là est enregistré Somatic (paru en 2004) avec Vincent Hänni, Bernard Trontin, Jean-Philippe Mercier et Alexis Trembley.

Polar a aussi l'occasion d'assurer les premières parties de Massive Attack, Cali ou David Bowie. Sa notoriété s'étend et il fait la connaissance du chanteur Miossec qui lui propose d'écrire pour lui. Ils s'installent dans la demeure d'un éditeur allemand, Heinrich Maria Ledig-Rowohlt, proche de Faulkner et Hemingway. Dans cette atmosphère se composent les titres de Jour Blanc (2006). Miossec écrit tous les textes, en français, une première pour Polar habitué à l'anglais qui signe néanmoins « Le Brasier ».

Polar sort ensuite le prometteur French Songs (mars 2009) avec une majorité de textes en français. Il compose une musique plus rock et plus orchestrée (cordes, cuivres, une fanfare sur « Amène le vent »), et est accompagné du bassiste Laurent Vernerey, du guitariste Philippe Almosnino (Les Wampas) et du pianiste Steve Nieve (Elvis Costello). Les textes des titres « Assez pour nous » et « Le Chauffeur » sont écrits par Pierre-Dominique Burgaud et « Avec des si » est coécrite avec Stephan Eicher.

Dernière MAJ le 07/10/2015