Pierre Delanoë Leroyer

Ancien élève des oratoriens et licencié en droit, il entre dans l'Administration et devient, avant la guerre, inspecteur des impôts. À la Libération, il retrouve son beau-frère Franck Gérald, qui compose des musiques. Il s'amuse alors à mettre des paroles sur ces mélodies et il leur vient l'idée de monter un numéro de duettistes.

Electron

Leur répertoire baroque s'accommode de titres tels que « Y'a un pli au tapis du salon » ou « Rondo pour un électron ». Un jour, Jean Nohain le présente à la chanteuse Marie Bizet, chez qui il fait la connaissance d'un certain François Silly, qui va devenir Gilbert Bécaud.

Et Maintenant

Cette rencontre est le départ d'une très longue carrière d'auteur de chansons, d'autant que, par la suite, la présence du poète-préfet Louis Amade ne fera que consolider cette nouvelle association qui produit une remarquable série de succès : « Mes mains », « Le jour où la … Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015

Photos de Pierre Delanoë Leroyer