Biographie de Castelhemis

Né Philippe Laboudigue, le 11 juillet 1948 à Neuilly-sur-Seine, Castelhemis grandit à Mont-de-Marsan. Guitariste passionné par le Moyen-âge, il joue dans une troupe d'animation médiévale, pour laquelle il compose ses premières chansons avec son ami Bernard Vendôme, leur duo prenant le nom de Castel & Vendôme. Le surnom de Castelhemis lui vient de son autre duo qu'il forme avec un ancien chanteur du groupe Arthemis, et qu'il gardera lorsqu'il poursuivra sa carrière en solo.

Débuts volontaires

Le succès de ses premiers albums, Armes Inégales (1979) et Mots Croisés (1980), l'amène à se produire jusque sur la scène de l'Olympia et lors du Printemps de Bourges. Après la sortie de son troisième album intitulé N'importe Quelle Sorte d'Amour (1982), Castelhemis est victime d'un infarctus qui le contraint à freiner sa carrière, enregistrant malgré tout l'album Coucou (1984).

Idéaliste non-conformiste 

Malgré une médiatisation inexistante, Castelhemis voit son succès s'accroître et ses albums dépasser les 50 000 exemplaires écoulés. Son disque Imagine un P'tit Bar (1986) est suivi d'un nouveau spectacle. Mais son sixième album, Castelhemis 88 (1988), accuse un subit manque d'inspiration.

Espoirs déçus

Après un nouvel accident cardiaque, et démotivé par le système, Castelhemis met fin à sa carrière, se lançant dans diverses entreprises, comme la restauration et l'édition. Il s'est en effet souvent engagé dans ses textes contre le militarisme ou le nucléaire, et en faveur de l'écologie, qu'il met en musique dans un style personnel qui mélange les influences, du folk-rock à la musique brésilienne, traditionnelle et médiévale.  

Dernière MAJ le 31/07/2015