Lizzy Mercier Descloux

Dans l'avant-garde Rock

Elle grandit à Lyon et rejoint Paris pour entrer aux Beaux-Arts. Elle rencontre son futur compagnon Michel Esteban, qui tient la boutique Harry Cover, temple du mouvement punk en France, et à laquelle son logement fait face. Elle ajoute à son nom celui de son père, Descloux.Le couple débarque à New-York en 1975 et fréquente le milieu artistique post punk new wave et no wave. Elle rédige des articles pour le magazine français Rock News, contribuant à faire connaître en France toute cette nouvelle vague qui éclot (Blondie, les Talking Heads, Television et Patti Smith). Ce faisant, elle intègre le milieu underground new-yorkais.Ils s'installent à SoHo, fréquentent le CBGB, les clubs et les galeries, deviennent amis avec Patti Smith (qui partage l'appartement) et Richard Hell (Television, The Voidoids). Tous deux contribuent au premier premier livre de Lizzy Mercier Descloux, Desiderata (poèmes, dessins, photographies). Sur l'album Blank Generation, Richard Hell écrit "Another world" pour "Lizzy Mercier (sic), french poetess", une chanson dont les textes combinent "infantile eroticism with images of identity … Lire la suite

Dernière MAJ le 02/03/2014