Michel Rivard

Enfant urbain de la chanson québécoise, compositeur de « La Complainte du phoque en Alaska », Rivard se situe dans la lignée de Gilles Vigneault et de Félix Leclerc, mais il est le pur produit de Montréal, de la rue Sainte-Catherine, chantée par les sœurs McGarrigle.

L'esprit baladeur, bohème et familial le rattache à la grande tradition québécoise. Mais, chez Rivard, il n'est question ni de forêt, ni de neige, ni de village au bord de la rivière. De son travail avec Maxime Le Forestier (« L'Enterrement du père Sept heures », en 1978, « Bille de verre », écrite en 1988), de ses disques les plus récents (Un Trou Dans Les Nuages, paru en 1987 au Québec, Le Goût de l'Eau, en 1992), il ressort un regard tranquille promené sur la société nord-américaine et sur la mort.

Des papillons aux dinosaures, des responsabilités paternelles aux drôleries de la vie, Michel Rivard construit de la belle chanson, à la f… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015

Photos de Michel Rivard