Biographie de Claude Lemesle

Claude Lemesle est né à Paris, le 12 octobre 1945. Jeune homme, il se passionne pour l’histoire et le football. Côté études, il suit des cours de lettres à khâgne.

La chanson passionne aussi le jeune garçon, qui fréquente le célèbre Petit Conservatoire de Mireille, tout en se produisant dans divers cabarets. Un jour, au Centre Américain, il rencontre le fils du metteur en scène Jules Dassin. Joe Dassin souhaite alors se lancer dans la chanson et Claude va amorcer une collaboration que seule la mort du chanteur arrêtera:  « La fleur aux dents » (1970), « L’équipe à Jojo »(1970), « Salut les amoureux » (1972), « L’été indien » (1975), « Ça va pas changer le monde » (1975), « Et si tu n’existait pas » (1975), « À toi » (1976), « Le café des trois colombes » (1976), « Dans les yeux d’Émilie » (1978), « La vie se chante, la vie se pleure » (1978), « Le dernier slow » (1979) etc.

Un grand nombre de vedettes de l’époque interpréteront alors les chansons de l’auteur. Michel Sardou fait partie de ceux-ci. En 1974, il enregistre deux grands succès, devenus depuis des classiques de son répertoire : « Une fille aux yeux clairs » et « Je veux l’épouser pour un soir ». Dalida fait également partie des interprètes de l’auteur. Celle-ci chante « Dans la ville endormie », « Comme si tu étais là » et « Quand s’arrêtent les violons ».

Il composera également pour deux chanteuses d'origine grecque : Mélina Mercouri et Nana Mouskouri pour qui il écrit le fameux « Je chante avec toi liberté » (1981).

Serge Reggiani découvre l’auteur en 1977 et enregistre « Le barbier de Belleville » et « Venise n’est pas en Italie ». En 1979, « Je t’aimerais » devient un classique du répertoire du chanteur. La collaboration entre Lemesle et Reggiani se poursuivra jusqu’à aujourd’hui, où il signe en 1999, la moitié des textes du nouvel album de Serge dont la chanson titre, « Les adieux différés ».

Pendant les années soixante-dix, l’auteur écrit également des chansons pour Gérard Lenorman (« Le funambule »), Nicole Rieu (« La vie ça danse », 1976), Gilles Marchal (« L’amour en retard », « Clémentine pépin », « On a volé la tour Eiffel »), Julio Iglesias (« Le monde est fou », « Je n’ai pas changé », « Un jour tu ris, un jour tu pleures ») et Mireille Mathieu (« À Santa Maria », « Sagapo ») et Isabelle Aubret « Même si ça ne vaut pas la peine » (1977), « Berceuse pour une femme » (1978), « Aimer » (1978), « Les enfants » (1978)

Carlos devenu chanteur travaille avec l’auteur de son ami Joe Dassin : « Senor météo », « Big bisou » (1977), « Le bougalou du loup-garou » (1973) et « Rosalie » (1978). Nicole Croisille (« C’est comme un arc-en-ciel », « J’aimais un fou » (1975), « En retard », 1981) et Michel Fugain (« Dis-moi pourquoi », « Ring a ding », « Vis ta vie ») font également partie des interprètes de l’auteur.

La fin des années 70 est marquée par ses collaboration avec Mari Trini (« La bouteille à la mort », « Chanson qui danse, chanson qui pense », « Les fenêtres », « Un homme est parti »), Hervé Vilard (« Nous », « Les oiseaux ont quitté la terre », 1978), Gilbert Montagné (« Le blues de toi ») et Frida Boccara (« Le dernier rendez-vous », « La nuit », 1979).

L'auteur composera aussi pour Gilbert Bécaud avec quelques succès : « Madame Roza », « Désirée » et « Desperado ».

Parmi les interprètes de l’auteur, figurent aussi Johnny Hallyday (« Signes extérieures de richesse », « Quand un homme devient fou », 1983), Sacha Distel (« Ma femme », « L’arc-en-ciel sans la pluie », 1982) et Michèle Torr (« Grâce »).

Bien que plus confidentielle, Claude Lemesle possède également une brève carrière de chanteur. Il sort son premier album en 1967 : Tango anti-conformiste. Le deuxième album sortira durant la période la plus prolifique de sa carrière : Je parle de la vie (1978); et s'achèvera en 1983 avec Formidablement romantique.

En 2006 est crée le Prix Claude Lemesle rebaptisé prix Pierre Delanoë lors de la deuxième édition à la demande de Claude Lemesle.

Claude Lemesle est actuellement président du Syndicat National des Auteurs et Compositeurs  et secrétaire-adjoint au conseil d’administration de la SACEM.

Dernière MAJ le 20/11/2015