Jean-Philippe Goude

Vie et œuvre

Jean-Philippe Goude grandit dans une famille musicale : sa mère est violoniste, prix Jacques-Thibaud; son père est mélomane et pianiste amateur assidu. Il se met au piano à l'âge de 10 ans, mais abandonne l'instrument deux ans plus tard à la faveur d'un déménagement. Il fréquente en pointillé les écoles de musique (Conservatoire de Pantin, avec Irène Jarsky, Marc-Olivier Dupin), où il apprend les rudiments d’harmonie, de contrepoint et d’analyse musicale. Il entreprend ensuite des études de musicologie à l'Université de Paris VIII ("Vincennes"). Dilettante, il fréquente le Centre culturel américain où il se frotte à la pratique du jazz, et entre dans la nébuleuse Magma. Il découvre les premiers synthétiseurs analogiques et l’informatique musicale.Si ses premières compositions datent de 1969, son premier engagement remonte à 1975 (composition et enregistrement de la musique de Frankenstein, pièce de Philippe Adrien au Théâtre de la Roquette [Paris]). Il participe à l'aventure de divers groupes de rock progressif, dont Madame Bertrand (en collaboration avec Olivier Cole et François Gingle) qui se dissout en… Lire la suite

Dernière MAJ le 25/09/2013