Biographie de Steeve Estatof

Né le 29 octobre 1972 à Grenoble, Steeve Estatof est l’aîné de trois garçons. Il grandit dans l’Isère, développant très tôt une passion pour la musique. Son père raconte d’ailleurs qu’il savait fredonner une chanson des Beatles avant même de savoir parler. Il débute la musique aux alentours de 15 ans, apprenant la batterie puis la guitare. Cette passion tient bientôt une place centrale dans sa vie et, préférant la guitare aux stylos et les amplis aux amphis, Steeve Estatof se lance à corps perdu dans la musique.

Larsen

Influencé par le rock à guitares, plein de fureur et de larsens, qui fait retour au début des années 90 grâce au grunge – et singulièrement à Nirvana, qui restera une influence prépondérante pour lui –, Steeve Estatof participe à plusieurs groupes de punk, de metal ou encore de grunge. Il tourne alors dans la région grenobloise, principalement, et un peu en France. Il enregistre même, en auto-produit, avec deux des groupes dont il fait partie (un album avec Frénégonde et un autre avec Flesh To Flesh).

A l’approche de la trentaine, Steeve Estatof décide de tenter sa chance à la télévision pour dynamiser sa carrière. En 2001, il participe à l’émission de M6 Rêve d’un jour, mais n’est ni retenu ni diffusé… C’est un novembre 2003 que la roue tourne pour lui : il monte en stop à la capitale, avec sa guitare, pour le casting de Nouvelle Star. Son interprétation d’une reprise de Nirvana (« Lithium », dans une version réécrite en français) convainc le jury, qui le retient pour la suite de l’émission. Bientôt, il fait partie des dix derniers candidats (sur 25 000), qui participent au prime-time. Sa voix âpre et puissante, son style rock/grunge, sa présence et son énergie le distinguent nettement de ses concurrents, plus lisses et surtout plus pop. De semaine en semaine, à la faveur de reprises en accord avec ses influences et son univers (Nirvana, AC/DC – « Highway To Hell » en prime-time sur M6 : qui l’eût cru ?) ou plus surprenantes (comme « Le Sud » de Nino Ferrer), il finit par gagner en finale, le 13 mai 2004.

A L'Envers

Dans la foulée, BMG le signe et un premier single paraît début juin, intitulé « Garde-moi » (agrémenté de deux reprises : « Le Sud », ainsi que « Les Histoires d’A », des Rita Mitsouko, en duo avec Laura Tabourin, autre concurrente). Ce premier titre, écrit par les frères Tournel (Blankass), est présenté le 3 juin, lors de l’émission Le Rappel, où il joue aussi « Every Breath You Take » de Police, en duo avec son ancien leader, Sting. Fin août, paraît A L’Envers, un album rock, pour lequel Daran, David Hallyday et Axel Bauer écrivent chacun un titre. Ayant dépassé les 100 000 ventes, l’album est certifié disque d’or le 20 octobre. C’est d’ailleurs en octobre que Steeve Estatof se lance dans une série de concerts acoustiques dans plusieurs magasins Virgin de France, avant d’entamer fin novembre une tournée de 31 dates, qui commence à la Maroquinerie (Paris).

En novembre 2005, le début de l’enregistrement du deuxième album est annoncé, mais Poison Idéal est finalement annoncé pour mai 2008, précédé du single « Kendy ».

Dernière MAJ le 31/07/2015