Eddy Mitchell Moine

Authentique titi parigot, Claude Moine voit le jour le 3 juillet 1942 dans le quartier de Belleville. Issu de la classe populaire, le futur Eddy Mitchell se shoote au sirop de la rue, entre la découverte du rock américain qui déferle sur l'hexagone dès les années 1950 la sincère admiration envers ces nouvelles icônes que sont John Wayne, Gary Cooper et Cary Grant dont il suit avec assiduité les aventures dans les cinémas de quartier, aux côtés de son père.

Décrochant son certificat d'études en 1956, Claude Moine entre au Crédit Lyonnais comme coursier. Mais le jeune garçon apprécie la fréquentation du Golf Drouot, la seule boîte de nuit à diffuser massivement du rock 'n' roll à Paris. C'est au sein de la faune bigarrée de ce dancing que Claude fait la connaissance de Jean-Pierre Chichportich, un guitariste ambitionnant de monter une formation française jouant du rockabilly yéyé. Le timbre de voix grave et la personnalité de « Schmoll », comme le surnomment ses amis, convainquent Chichportich et les autres de le laisser assumer la partie vocale d'« Eddy Dan et ses Danners », le premier nom du groupe. Moine, qui se fait désormais appeler … Lire la suite

Dernière MAJ le 13/10/2015

Dernières actualités de Eddy Mitchell Moine