Frédéric François Barracatto

Frédéric François, de son vrai nom Francesco Barracato, voit le jour en 1950 à Lercara Friddi, village sicilien à deux pas de Palerme. Fils d'une famille prolétaire, le futur chanteur de ces dames suit la communauté familiale en Belgique à l'âge d'un an, lorsqu'une partie des résidents de Lercara Friddi choisit d'immigrer vers le plat pays pour y travailler dans les mines et les bassins houillers.

Loin de son île natale, c'est au coeur de la Wallonie industrielle que grandit Francesco. Bien qu'attiré par le chant, le jeune homme n'a guère l'occasion de prouver son talent, car, dès l'âge de douze ans, comme la plupart des adolescents du coin, sa voie semble tout indiquée : une voie qui, en l'occurrence, suit les rails des wagonnets qui l'emmènent au coeur de la fosse minière. Toutefois, grâce à ses économies, il s'achète une guitare sèche et, le soir, fait la tournée des bistrots pour animer un peu la grisaille.

Doué pour la musique et le chant, Francesco intègre deux formations locales au nom typique de l'époque : les Eperviers en 1962, puis les Tigres Sauvages l'année suivante. De tournée en animation de caboulots, ces petits grou… Lire la suite

Dernière MAJ le 22/04/2016