Sylvie Vartan

Née en Bulgarie, à Iskretz, Sylvie Georges Vartanian voit le jour le 15 août 1944. Fille d'un employé bulgare de l'ambassade de France, la jeune fille au joli minois est approchée très vite par le cinéma pour faire, dès 1950, quelques figurations à l'écran, le plus souvent dans quelques productions patriotiques locales. L'arrivée de l'Armée Rouge en Bulgarie change totalement la vie des Vartanian qui décident alors de s'exiler de l'autre côté du Rideau de fer. Francophone distingué, le père de Sylvie choisit Paris pour lieu d'exil et c'est dans la capitale que la famille Vartanian (bientôt rebaptisée Vartan) pose ses valises en 1952. L'acclimatation est rude. Obligé de se contenter d'un travail de manutention pour nourrir femme et enfants, Georges Vartan ne peut offrir un cadre de vie luxueux à sa progéniture qui ne parle guère le français et doit multiplier les efforts pour l'apprendre au plus vite. À force de volonté, Sylvie et son frère Eddie parviennent à maîtrise cette langue en peu de temps, intégrant alors le collège Victor Hugo en classe de sixième.

L'année 1960 voit le niveau de vie des Vartan évoluer positivement. Plus à l… Lire la suite

Dernière MAJ le 18/11/2015