Claude François

1er février 1939 : les sirènes d'Ismaïlia, près du lac Timsah, résonnent en Egypte. Lucia alias Chouffa, femme d'Aimé François, donne naissance à un fils prénommé Claude, Marie, Antoine. Expulsée d'Egypte après la nationalisation du canal de Suez (1956), la famille fuit en France, avant de s'installer à Monte-Carlo. Le jeune Claude François, confronté à un père malade, doit aider les siens, déracinés. Il travaille dans une banque mais ce musicien de formation préfère courir le cachet sur scène.

Ce choix professionnel marque la rupture définitive avec son père qui refuse de le voir embrasser une carrière artistique (que sa mort en 1961 le privera de suivre). Cette blessure, Claude s'en sert comme un moteur pour prouver l'évidence de son parcours. Il se fait engager dans plusieurs orchestres de la région (celui de Louis Frezio), en tant que batteur, puis chanteur.

Plus d'appétit qu'un Barracuda

Leçon n°1 : avoir une détermination à … Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015