René Angelil

René Angélil naît à Montréal le 16 janvier 1942, d'un père Syrien et d'une mère Libanaise. Dès la fin de ses études, il se destine à la musique en intégrant le trio pop-rock Les Baronets avec ses amis d'enfance Pierre Labelle et Jean Beaulne. Ensemble, ils connaissent quelques succès, souvent des adaptations de tubes anglo-saxons comme ce fut le cas avec "C'est fou mais c'est tout", initialement une chanson des Beatles, "Hold Me Tight". Au moment où Jean Beaulne, déjà remplacé entre 1966 et 1967, quitte définitivement le groupe en 1970, René Angelil décide de poursuivre l'aventure en duo. 

Mais rapidement, il se rend à l'évidence, tout comme son acolyte Pierre Labelle, que les belles heures des Baronets sont passées. Tous deux décident donc en 1972 de la dissolution du groupe et deviennent simultanément gérants d'artistes, René Angélil faisant désormais équipe avec son ami Guy Cloutier. Ces deux derniers prennent en charge les destinées artistiques de René Simard et Ginette Reno. En 1980, René Angélil décide de se mettre à son compte et d'oeuvrer en solo. 

C'est à la fin de l'année 1980 que le de… Lire la suite

Dernière MAJ le 20/01/2016