Guy Béart Béhar

L'homme qui allait devenir l'auteur de « Vive la rose », des « Couleurs du temps » et de « Chandernagor » est né le 16 juillet 1930, au Caire, sous le patronyme de Guy Béhar. Son père, conseiller en créations d'entreprise, est un homme extrêmement sollicité et le garçon, emmené dans les bagages familiaux, voyage à travers l'Europe, le Moyen-Orient et l'Amérique, à la suite de son père, toujours entre deux avions. Du fait de ces incessants voyages, la Seconde guerre mondiale ne le marquera que très peu et, lorsqu'il revient en France en 1947, c'est pour y découvrir un Paris certes encore rationné, mais furieusement vivant et en quête de distractions et de plaisirs.

La scolarité de Guy Béhar s'effectue dans le double cursus de la musique et de l'ingénierie civile aux Ponts et Chaussées. S'il devient incollable sur la fissuration du béton et travaille en tant qu'ingénieur au sein d'un cabinet d'études (allant jusqu'à superviser quelques constructions de ponts), cette vie ne lui plaît pas vraiment. Préférant l'univers artistique à la construction civile, il abandonne, le soir venu, équerres et maquettes, pour … Lire la suite

Dernière MAJ le 16/09/2015

Dernières actualités de Guy Béart Béhar