Jean-Pierre Calvet

Biographie

Né le 12 février 1925 à Plan-d'Orgon dans le Sud-Est et décédé le 16 février 1989 , on peut dire que Jean-Pierre Calvet aura baigné très tôt dans la musique puisque ses premières vibrations musicales, il les a ressenties dans le ventre de sa mère, tandis qu’elle jouait de la mandoline. Pas étonnant donc qu’à neuf ans il ait joué de la guitare et qu’il se soit mis ensuite au solfège avant, à quatorze, de tenter d’apprivoiser le trombone ! Une dernière expérience à laquelle il devra renoncer contraint de se battre contre la tuberculose. Sa sœur s’est vue décerner un premier prix de solfège et de chant au ConservatoireFragile devant les épreuves affectives et d’une grande sensibilité, celui qui restera pour beaucoup « le baladin provençal » a laissé une quantité non négligeable d’airs à succès dont Le marchand de bonheur n’est pas le moindre. Il s’y ajoute beaucoup d’autres, qu’on en juge ! Ronde mexicaine, Allez savoir pourquoi, Si tous les oiseaux, L’enfant de bohème, Y’aura toujours, Peggy-o, Là où finit le ciel, Tumbalala, Les amours de demain, Comment va la vie, … Lire la suite

Dernière MAJ le 25/09/2013