Louis Amade

À la fois haut fonctionnaire et poète, ce Catalan rencontre Gilbert Bécaud le 3 septembre 1952 à 11 heures, à la préfecture de Versailles. Édith Piaf a servi d'intermédiaire. « J'avais écrit un texte que d'autres compositeurs n'avaient pas osé prendre. Ils m'avaient tous dit : c'est de la poésie, on n'en fera jamais une chanson », se souvient Amade. Bécaud le met en musique : « les Croix » sera un des succès de l'année 1953. Damia le chantera à son tour sur ce qui fut le dernier disque de sa carrière. Le « flic » de la chanson. Louis Amade, qui avait écrit un premier texte, « Feu de bois », pour Yves Montand en 1948, devient vite préfet (il est responsable des relations publiques à la Préfecture de police de Paris) et un des auteurs fétiches de Bécaud avec Maurice Vidalin et Pierre Delanoë. Leur fructueuse collaboration débouche sur de belles réussites : « la Ballade des baladins » (1953), « C'était un copain » (1954), « le Pays d'où je viens » (1957), « les Marchés de Provence » (1958), « le Rideau rouge » (1960), dont le fameux refrain (« Car toute la magie du rêve/Est contenue dans ce détail/Un rideau de velours corail/Qui… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015