Biographie de Pierre-Yves Plat

Biographie

Il a commencé le piano classique à l'âge de cinq ans avec Marie-Claude Legrand. Sa personnalité et son sens inné du rythme le portent spontanément vers le boogie-woogie, le ragtime et le stride puis vers l'improvisation, qu'il apprend auprès d'artistes aux univers aussi différents qu'Édouard Ferlet (Prix du meilleur pianiste de Jazz à Berkeley en 1992) et Fabrice Eulry, « le Chopin du boogie ». C'est à l’instigation de ce dernier qu'il enregistre un premier disque de ragtime en 1996 et commence à se produire en concert.Il a joué depuis dans de nombreuses salles à Paris (L'Archipel, salle Cortot, …), à Versailles (Bagheera Piano Bar, Théâtre Montansier, ) et en province et a participé régulièrement à des festivals de blues, de ragtime et de boogie-woogie (Petit Journal Saint-Michel et Montparnasse, Lattitude Jazz Club, etc.), ainsi qu'à l'animation musicale de l'hôtel palace George V, mais aussi à Notting Hill en Angleterre.Son style se situe entre le classique et le jazz, ses variations, réunies dans son premier album Pourquoi Pas (sorti en CD et DVD en 2005 et 2006), s'appuient sur des structures classiques et des échappées rythmiques vers d'autres styles musicaux. Pierre-Yves Plat poursuit un cycle de compositions à partir d'œuvres de Haendel, Mozart, Beethoven, Liszt, etc.Son deuxième album, sorti le 16 novembre 2007 à l'Archipel à l'occasion du festival «?De Bach au boogie?» porte bien son nom : Récréations.Pierre-Yves Plat poursuit une carrière en solo en proposant notamment un spectacle musical, de Chopin à Ray Charles. Il participe au film Un bonheur n'arrive jamais seul?avec Sophie Marceau, dans lequel il a doublé les mains au clavier de Gad Elmaleh pour interpréter ses propres arrangements (piano). Pierre-Yves Plat joue devant 8000 personnes aux Chorégies d'Orange 2012 partageant ainsi le plateau avec Laurent Gerra, Adamo et l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo entre autres. Sa spécialité : adapter les oeuvres classiques en jazz.Il enregistre «?Permettez-moi?» en 2011 et «?Passavant?» en 2013. Ce dernier disque est un enregistrement public. On y retrouve aussi bien des reprises comme «?Oh Happy day?» ou encore "Libertango" de Piazzola que du Chopin, Bach, Pachelbel et Gounod.

Citation

«?La récompense d'un concert est de voir les gens heureux en sortant?» - Pierre Yves Plat

Dernière MAJ le 27/10/2013