Studio Harcourt

Historique

Le studio de photographie Harcourt est le résultat de l'association de Jacques et Jean Lacroix, hommes de presse, Robert Ricci (fils de la couturière Nina Ricci) et de Germaine Hirschefeld alias Cosette Harcourt (1900-1976), une photographe ayant travaillé dans le studio des frères Manuel. Initialement, cet « atelier de portraits d’art » réalise des images pour la presse d'où sont issus ses bailleurs de fonds, à une époque où de prestigieux studios de photo comme celui de Nadar ferment, faute de clients. Pour prospérer, le studio se spécialise, grâce au carnet d'adresse de Cosette Harcourt, dans la photographie en noir et blanc des personnalités parisiennes et françaises du cinéma et du milieu de la culture, réalisant des tirages 24 × 30 cm reconnaissables dans leur style et mise en lumière. Le studio doit alors beaucoup au photographe de cinéma Raymond Voinquel.Avec la Seconde Guerre mondiale, Cosette Harcourt, qui est d'origine juive, épouse l'un des frères Lacroix. Ensemble, ils créent un magazine, intitulé Vedettes, pour servir de débouché aux photos du studio. Sous l'Occupation, les officiers allemands et… Lire la suite

Dernière MAJ le 10/03/2014