Ménilmontant

Groupe vocal tout droit sorti d'un film en noir et blanc des années quarante du siècle dernier, Ménilmontant emprunte son nom à un succès de Charles Trénet évoquant le quartier haut-perché de l'est parisien. C'est évidemment à « Paname », lors du spectacle Blanche Neige et les sept nains adapté par Philippe Swan en 2003, que se réunissent ces cinq jeunes amoureux de la chanson française, trois garçons et deux filles dont les voix s'accordent dans les bars et clubs de la capitale avant de se faire remarquer par une maison de disques.

Le quintette constitué de David Jean, Johan Nus, Fabian Ballarin, Audrey Letac et Virginie Perrier travaille un répertoire de standards de l'entre-deux guerres et après, entre chansons d'auteur (Charles Trénet, Juliette Gréco) et mélodies d'époque assez typiques de « Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux » et « Mexico » à « Prière à Zumba » de Lucienne Delyle. À l'arrière, une équipe de musiciens chevronnés réarrange et offre une seconde jeunesse à ces refrains. Le premier album de Ménilmontant qui paraît en mars 2013 sur la major Sony comprend douze sélectio… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015