Biographie de Génération Goldman

Alors que le futur artistique de Jean-Jacques Goldman semble chaque jour plus mystérieux depuis 2001, ses chansons continuent d'être présentes dans toutes les têtes. Il faut dire que ce chanteur et compositeur exceptionnel a marqué profondément les années mille-neuf-cent-quatre-vingt et mille-neuf-cent-quatre-vingt-dix, non seulement des titres qu'il a lui-même chanté mais aussi de ceux composés pour d'autres. Durant cette période, seul un Francis Cabrel a pu rivaliser en terme d'impact à long terme sur la chanson française.

Désormais réfugié depuis plus de dix ans dans un silence artistique persistant, Jean-Jacques Goldman autorise en 2012 le projet Génération Goldman, via My Major Company dont son fils Michael Goldman est l'un des fondateurs. Nul doute que le coeur des participants à Génération Goldman devait battre fort au moment d'enregistrer des chansons qui ont imprégné une génération entière. M. Pokora, Tal, Corneille, Baptiste Giabiconi, Amandine Bourgeois, Zaz, et compagnie ne se sont cependant pas dégonflés pour apporter leur regard à des titres connus ou moins connus de Jean-Jacques Goldman.

Lancé par le succès de « Envole-moi » repris par Tal et M. Pokora, le projet suscite vite une attente importante. Elle prend fin le 19 novembre 2012 avec la sortie de Génération Goldman où les participants chantent seuls, en duos, ou en formation élargie un répertoire qui appartient à l'histoire de la chanson française. La réponse du public est à la hauteur de l'évènement avec sept-cent mille exemplaires écoulés pour Génération Goldman. En avril 2013, ce sont Amel Bent et Soprano qui rejoignent la troupe avec « Quand la musique est bonne », prélude à Génération Goldman Volume 2 qui sort en août 2013.

Dernière MAJ le 31/07/2015