Francis Jammes

Biographie

Fils de Victor Jammes (1831-1888) et d'Anna Bellot (1841-1934), Francis Jammes fait de médiocres études au lycée de Pau, puis à Bordeaux. En 1886, il découvre Baudelaire. Après son échec au baccalauréat (avec un zéro en français) et en pleine quête de lui-même, il écrit des poèmes et les adresse à diverses revues. Sa mère à plusieurs reprises les fait imprimer à compte d'auteur à Orthez où le poète habite alors avec elle. En 1889, il fait un stage sans lendemain comme clerc d'avoué chez un des notaires de sa ville. Ses essais poétiques sont remarqués notamment par Mallarmé et Gide. En 1895, il s'oriente définitivement vers la poésie. Son principal éditeur est et restera longtemps Le Mercure de France. En 1896, il voyage avec Gide en Algérie. Il lance en 1897 avec « Le jammisme » un vrai-faux manifeste littéraire qui le propulse à l'avant-scène de l'actualité.En 1898, il publie son premier vrai recueil poétique (son meilleur selon certains), De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir, et rencontre le poète Charles Guérin, qui viendra le visiter à Orthez et écrit pour lui plusieurs poèmes (« … Lire la suite

Dernière MAJ le 25/09/2013