Biographie de Charles Berling

Charles Berling a tout connu en tant que comédien, cinéma comme au théâtre, des éloges de la critique pour ses rôles dans Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran (1994) ou Les Âmes fortes de Raul Ruiz (2001) au succès public dans les comédies 15 août (2001) et Je reste ! (2003). Né le 30 avril 1958 à Saint-Mandé dans le Val de Marne, Charles Berling voit du pays durant son enfance. De par son activité de médecin dans la marine, son père marié à une enseignante fille de colons du Maroc est amené à déménager de port en port à Brest, Toulon puis à Tahiti.

Très jeune, Charles Berling ambitionne de devenir comédien. Après une formation à l'INSAS de Bruxelles, il enchaîne les rôles contemporains au théâtre et fait ses premiers pas discrets devant la caméra. Révélé dans le film Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran en 1994, il éclate aux yeux de la critique dans Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet puis dans le rôle principal de Ridicule de Patrice Leconte en 1997.

Capable de passer d'un film d'auteur à une comédie, Charles Berling excelle à jouer des personnages à dimension humaine, sensibles et vulnérables : l'amoureux transi de Love, etc (1996), le blanchisseur trompé de Nettoyage à sec d'Anne Fontaine (1997), le passager de Ceux qui m'aiment prendront le train de Patrice Chéreau (1998) ou l'héritier contrarié des Destinées sentimentales (2000). Interprète de Jean Moulin et de Robert Badinter à la télévision et réalisateur du court-métrage La Cloche, Berling peine à convaincre le jury des César, échouant à chaque nomination (cinq entre 1995 et 2001). Ce revers ne l'empêche pas de connaître le succès avec les comédies 15 août dans le genre « bande de copains » ou Je reste ! entre Sophie Marceau et Vincent Perez.

En 2010, le père d'Émile Berling (née de son union avec la photographe Sophie Hatier et à ses côtés dans L'Heure d'été) change de registre. Après ses réussites au théâtre comme au cinéma ou à la télévision, le comédien se lance dans la chanson au Théâtre des Amandiers de Nanterre et présente ses premières créations dans le spectacle Charles Berling chante... Ces chansons forment l'ossature d'un album composé par Bertrand Burgalat et sorti en février 2012. Mué en Jeune Chanteur, titre de son premier opus duquel est extrait le clip « Lit garni », Charles Berling fait le pari d'une reconversion artistique en pleine cinquantaine. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

 

Dernière MAJ le 31/07/2015