Geo Koger

Biographie

Géo Koger commence sa carrière vers le milieu des années 1920 en écrivant des chansons pour les plus grandes vedettes du music-hall de l’époque. Il faut d’abord mentionner, en 1931, le classique J’ai deux amours coécrit avec Henri Varna pour Joséphine Baker sur une musique de Vincent Scotto.Ensuite on trouve Berthe Sylva ou Ouvrard. Ce dernier lui doit d’ailleurs la coécriture de son succès paradoxal Je n’suis pas bien portant (musique de Vincent Scotto, 1932) puisque cette chanson est passée à la postérité…Géo Koger va avantageusement s’associer avec le compositeur Vincent Scotto pour écrire une multitude d’œuvres demeurées célèbres et interprétées par une diversité de chanteurs. On trouve Tino Rossi et son aubade Ô Corse île d’amour (1934) et, sorties d’un film oublié (Marinella de Pierre Caron, 1936), deux ritournelles : Marinella et Tchi-tchi (1936). En 1935, Maurice Chevalier atteint le firmament avec son portrait du pittoresque Prosper et son péremptoire « yop la boum ! ». Enfin, il y aussi Fréhel, qui, de retour des pays de l’Est … Lire la suite

Dernière MAJ le 20/01/2014