Danielle Darrieux

Actrice inoubliable de classiques du cinéma comme Mayerling (1936), Abus de confiance (1938), Premier rendez-vous (1941), La Ronde (1950), La Vérité sur Bébé Donge (1952) et Madame de... (1953), Danielle Darrieux s'est aussi fait l'interprète de chansons de certains de ses films. Née à Bordeaux le 1er mai 1917, la pianiste et violoncelliste de formation met à profit sa voix claire dans des titres comme « La Crise est finie » (1934), « Un mauvais garçon », « Une charade » (1939) ou « Premier rendez-vous », son plus grand succès de 1941, tiré du film homonyme de son mari Henri Decoin. En 1967, après Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, « D. D. », comme elle est surnommée, effectue son premier tour de chant entre deux rôles au théâtre. En 2002, le réalisateur François Ozon sort la comédienne et chanteuse de sa retraite pour le film Huit femmes, dans lequel elle chante « Il n'y a pas d'amour heureux ». La même année, elle chante « À Paris dans chaque faubourg » sur l'album Entre Deux de Patrick Bruel. Le double CD de trente-six titres Intégrale 1931-1951, publié en 2003 par Frémeaux & Associés, rend compte de cette carrière parallèle. Après avoir joué 110 rôles au cinéma, répartis sur huit décennies, Danielle Darrieux meurt centenaire le 17 octobre 2017. Lire la suite

Dernière MAJ le 24/10/2017