Laurence Matalon

Biographie

Laurence Matalon écrit de nombreux textes à succès pour plusieurs artistes populaires tout au long des années 1970 et 1980, souvent sur des musiques du compositeur Jean Musy. La parolière signe d'ailleurs parfois ses textes sous le nom de Laurence Matalon-Musy ou encore plus simplement Laurence Musy, ou encore parfois sous le nom de Renée Benveniste.En France, elle travaille dès le début des années 1970 pour la jeune chanteuse Marie et lui écrit Il faut toujours croire à la chance (1971), Je suis seule (1972) et surtout Il ne faut jamais sourire d’un enfant (1971), chanson avec laquelle Marie participe au Festival de la chanson de Spa et reçoit le Grand Prix d'interprétation. Plus tard, elle lui écrit encore Vivre et Et toutes ces choses en 1976.Elle écrit aussi plusieurs chansons pour Eva, cette artiste berlinoise qui choisit de chanter principalement en français. Pour elle, Laurence Matalon écrit notamment Où s’en vont mourir les rêves, Comme un oiseau, Les rives de l'Hudson et Berlin, Amsterdam ou ailleurs (1970), Il fait bon vivre, … Lire la suite

Dernière MAJ le 26/09/2013