Biographie de Jacques Cardona

Biographie

Né en 1946, Jacques Cardona suit des études de sciences économiques et sociales puis débute dans la musique sous le nom d'Apollo.En 1971, il crée le studio Condorcet à Toulouse avec Roger Loubet (chef d'orchestre de Michel Sardou) les frères Jean-Michel et François Porterie et codirige le studio avec ce dernier. Condorcet devient un célèbre studio pour la qualité de son acoustique et son son « à la californienne ».Avec ses trois confrères, il crée ensuite le groupe The Sweepers dont il est le chanteur. Le groupe obtient un succès européen avec le titre Harlem song qui n'a toutefois qu'un succès d'estime en France. Il rencontre Mike Brant au studio Condorcet, qui lui propose de devenir son choriste.Le producteur Haim Saban, cofondateur du groupe Saban Entertainment avec Shuki Levy, le contacte à la fin des années 1970 et lui propose de devenir interprète de génériques pour des films d'animation tels Goldorak (1978) Ulysse 31 (1981) Les Mystérieuses Cités d'or (1983) Inspecteur Gadget (1983) ou encore Lucky Luke (1984). Les chansons en français sont enregistrées à Condorcet.À partir 1981, Jacques Cardona produit et développe la carrière du groupe Gold.Il se retire peu à peu, en ne produisant que de petits groupes et chanteurs locaux du sud-ouest comme Vladimir Maksimovic alias « Vladimir Max » dans le nouveau studio qu'il a monté. Il compose également des musiques pour des films institutionnels.Cardona compte de nombreuses compositions pour des artistes tels Claude François, Dick Rivers, Hugues Aufray, Serge Guirao, Bernard Demichelis, Mike Shannon, Lara Fabian, Marie Myriam (Tout est pardonné) Mike Brant, Michel Sardou (Tous les bateaux s'envolent), Gold (Capitaine abandonné, Plus près des étoiles, Ville de lumière). Il coréalise l'album Cadillac de Johnny Hallyday avec Étienne Roda-Gil (1989).Dans les années 2000, il projette de réaliser un album "classique" avec des chœurs d'opéra.Jacques Cardona meurt le 1décembre 2008 dans sa soixante-troisième année.

Auteur-compositeur

  • Titres
    • « O my mother » (1970) du groupe Moebius Bottle (avec François Porterie)
    • « On s'aimera » (1973), Interprète : Frank ;
    • « Summer sun » (1973), Interprète : Red Moon ;
    • « Bye bye baby » (1974) du groupe The Sweepers
    • « Harlem song » (1975) du groupe The Sweepers
    • « Panpan Kuku » (1977), Interprète : Skeff ;
    • « Fait' plus l'autruche votez Coluche » (1981), Interprète : La Voix du peuple ;
    • « Le Cœur à l'envers » (1985), Interprète : Jacques Cardona (lui-même) ;
    • « Plus près des étoiles » (1985), Interprète : groupe Gold ;
    • « Capitaine abandonné » (1985), Interprète : groupe Gold ;
    • « Laissez-nous chanter » (1986), Interprète : le groupe Gold ;
    • « Ville de lumière » (1986), Interprète : le groupe Gold ;
    • « Tout est pardonné » (1986), Interprète : Marie Myriam et Jacques Cardona ;
    • « Tous les bateaux s'envolent » (1987), Interprète : Michel Sardou ;
    • « Quelle importance » (1987), Interprète : [Vladimir Max]
    • « Croire » (1988), Interprète : Lara Fabian ;
  • Album
    • Cadillac de Johnny Hallyday sorti en 1989
    • Ça ne change pas un homme
    • Envie de Rose Laurens sorti en 1995

Interprète-compositeur génériques télé

  • Lucky Luke
    • « Bang Bang Lucky Luke (1983) » ;
  • Frank Chasseur de fauves (série télévisée)
    • « Frank Chasseur de fauves (1983) » ;
  • Inspecteur Gadget (1983)
    • « Inspecteur Gadget »,
    • « Inspecteur Gadget, la chanson de Fino. »,
    • « Inspecteur Gadget, Le thème de Sophie » ;
  • Les Mystérieuses Cités d'or (1983)
    • « Les cités d'or »,
    • « Les Mystérieuses Cités d'Or, Thème de Tao »,
    • « Les Mystérieuses Cités d'Or, Thème de Zia » ;
  • Ulysse revient » 2 version du générique (1988)
    • « Ulysse 31 : qui battra qui ? »,
    • « Ulysse 31, La chanson des Dieux »,
    • « Ulysse 31, Thémis et Nono »,
    • « Ulysse 31, Ulysse revient »,
    • « Ulysse 31, Vol du vaisseau ».

Publication

  • avec Gérard Solivere, Le testament de l'Omeyade, Bibliophane (Daniel Radford),? 2007, 412 p.

Dernière MAJ le 19/01/2014