Biographie de René-Louis Lafforgue

Biographie

René-Louis Lafforgue est né dans une famille de militants libertaires du pays basque espagnol. Il subit la guerre d'Espagne, puis l'exil en France, où il participe à la Résistance avec son frère, qui y trouve la mort.Après avoir exercé plusieurs métiers, il devient comédien, puis chanteur-compositeur. Après les premières parties des spectacles de Georges Brassens, il passe à l'Olympia.En 1948, Charles Dullin l'engage comme comédien. En 1949, il fait une tournée européenne avec le mime Marcel Marceau.En 1954, il remporte le Grand Prix de la Chanson française de Deauville, ce qui marque le début de sa notoriété.René-Louis Lafforgue est notamment l'auteur des chansons Julie la Rousse (1956) et du Poseur de rails (1957).Il crée, en 1962, le cabaret « L'École buissonnière » au 10 rue de l'Arbalète à Paris, où se produisent notamment Guy Bedos, Paul Préboist, Pierre Louki, Boby Lapointe, Maurice Fanon, Christine Sèvres, Léo Campion ou encore Béatrice Arnac. Le cabaret est alors un lieu de rendez-vous des libertaires et pacifistes pour qui il anime de nombreuses fêtes. Après sa mort, le cabaret est dirigé par sa femme, Claudie.Le 6 décembre 1961, il est initié en Franc-maçonnerie à la Loge L'Étoile Polaire du Grand Orient de France à Paris.René-Louis Lafforgue s'est tué en voiture sur la route nationale 118, entre Albi et Castres, en juin 1967, à l'âge de 39 ans.Il avait écrit dans la chanson L'Étoile Polaire : « Quand je passerai l’arme à gauche / S’il faut me faire pendre ailleurs, / Pour le pire et pour le meilleur, / Je ne raterai pas le coche. / Par la route la plus directe, / Si Dieu n’est pas un chicanier, / J’irai jusqu’au Grand Architecte, / Le jour du jugement dernier. »René-Louis Lafforgue est le 467 Je me souviens de Georges Perec.

Dernière MAJ le 25/09/2013