Nino Ferrer Ferrari

Nino naît Agostino Ferrari à Gênes en 1934. Il suit ses parents qui s'installent à Paris après la guerre. Il étudie l'ethnologie et l'archéologie à la Sorbonne, mais a déjà mis un pied dans la musique. Il officie alors à la contrebasse puis à la basse électrique accompagnant notamment Richard Bennett puis la chanteuse Nancy Holloway au début des années 1960. Il compose déjà sans réussite puis vient la révélation rythm'n'blues avec Otis Redding. Il enregistre son premier 45 tours en 1963, « Pour oublier qu'on s'est aimé », et le succès arrive rapidement avec « Mirza » en 1966 sous la houlette d'Eddy Barclay. C'est le début des années fastes avec de nombreux tubes dont « Le téléfon » en 1967. La carrière de Nino Ferrer est internationale avec des ventes nombreuses dans divers pays d'Europe. Il enregistre d'ailleurs certains de ses morceaux en plusieurs langues. L'Italie adule cet enfant du pays.

En parallèle de s… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015