Biographie de Marina Celeste Céleste

Fille d'un universitaire en économie, c'est dans un pensionnat où elle passe cinq années de sa vie que Marina Celeste fait connaissance avec l'instrument qu'elle rêvait d'apprendre : le piano. Au moment d'affronter la vie active, elle opte pour des études de droit à Lyon... qu'elle délaisse vite pour écrire des chansons et tenter l'aventure à Paris.

Après divers jobs alimentaires doublés de cours musicaux (harmonie jazz), la rencontre du producteur Marc Collin, séduit par ses maquettes piano-voix, débouche sur deux projets : la participation au premier album de Nouvelle Vague en 2004 et la réalisation de son premier album solo Acidulé, paru en avant-première au Japon en 2005 puis en Europe en 2007.

Devenue chanteuse à part entière du concept Nouvelle Vague qui est de reprendre à la sauce bossa nova et electro des hits des années 1980, de la pop au rock gothique, Marina Celeste part en tournée avec ses acolytes Camille, Mélanie Pain et Phoebe Killder avant de participer à quatre titres de la seconde salve, Bande à Part en 2006.

Pour son deuxième album, Cinéma Enchanté (Rambling Records), Marina Celeste reprend des classiques du cinéma créés par Marilyn Monroe, Anna Karina ou Brigitte Bardot, puis enchaîne sur The Angel Pop sorti en 2009 sur son propre label Cam-Ly Records. L'album réalisé selon ses goûts reprend « Da Da Da » (Trio), adapte The Buzzcocks (« Accro aux bimbos ») et invite Terry Hall (The Specials) sur quatre titres dont « Beds Are Burning » (Midnight Oil).

Dernière MAJ le 31/07/2015