Joseph Kosma

Si l'on considère que « les Feuilles Mortes » est l'une des chansons les plus connues du répertoire français, on a tout de suite une idée de l'importance de son compositeur, Joseph Kosma. Nom illustre de notre patrimoine culturel, peu de personnes savent pourtant qu'il est également à l'origine d'une multitude de pièces musicales, toutes formes confondues.
Fils d'un instituteur et petit-fils d'une élève de Franz Liszt, Joseph apprend le piano tout seul, à l'oreille. D'instinct il en arrive à reproduire les airs à la mode. À dix ans, il est déjà capable d'improviser sur des films muets. À douze ans, il écrit un opéra. Diplômé de l'Académie nationale de musique, il est nommé stagiaire à l'Opéra, où il collabore avec le chef d'orchestre Faglioni. Mais, bientôt, il préfère suivre Bertolt Brecht et son théâtre ambulant, ce qui lui permet de travailler avec Kurt Weill, le compositeur de l'Opéra de quat'sous.
Monsieur Jacques. En 1933, il s'installe à Paris, où il accompagne la chanteuse Lys Gauty avant de rencontrer le poète Jacques Prévert. Leur première œuvre commune s'appelle « la Belle Étoile » mais personne n'en veut. Finalemen… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015