Biographie de Glenmor

Emile Le Scanff est né le 25 juin 1931 à Maël-Carhaix (Côtes-d'Armor). Né dans une famille bretonnante et pieuse, Milig ar Skañv - Emile Le Scanff en breton - effectue ses études au petit séminaire. Il obtient une licence de philosophie en 1952, et parcours ensuite le vaste monde de l'URSS à l'Italie. Revenu en France en 1954, Glenmor - pour terre-mer en Breton - débute sa carrière de chanteur engagé pour la défense de l'identité bretonne en 1959. Il publie à compte d'auteur son premier disque Glenmor à la Mutualité.

Militant acharné de la cause bretonne, Glenmor est également poète et écrivain, ainsi que fondateur des Editions Kelenn ou du journal Nation Bretonne. Son militantisme le conduit en 1971 à défendre la mémoire du très controversé Morvan Lebesque sur Hommage à Morvan Lebesque. Glenmor compose également le « Chant de marche de l'ArméeRévolutionnaire Bretonne » et observe en 1979 une grève de la faim pour protester contre l'incarcération d'un militant breton extrémiste.

Prenant au fil des années une apparence druidique, Glenmor poursuit jusqu'en 1990 une carrière musicale en direction des tenants d'une certaine identité bretonne. Il se consacre ensuite à l'écriture jusqu'à sa mort le 18 juin 1996 à Quimperlé (Finistère). Depuis son décès différentes communes bretonnes ont donné son nom à des rues ou à des édifices publics, le Festival des Vieilles Charrues de Carhaix (Finistère) nomme sa scène principale Glenmor. Surtout connu des initiés, Glenmor voit ses principaux enregistrements regroupés en 2011 dans L'Intégrale.

Dernière MAJ le 31/07/2015