Biographie de Saint André

Originaire de Saint-André, village de Haute-Corse situé à une quarantaine de kilomètres de Bastia, le jeune Jean-Charles Santini passe le plus clair de ses loisirs à faire ses gammes au piano. A l'adolescence, il attrape le virus de la pop anglaise et ne jure que par The Police et Oasis, s'abîmant les doigts à reproduire les accords sur sa guitare.

Auteur, compositeur, guitariste et pianiste, il devient Saint André un beau jour de l'année 2004. Le fan de rock est aussi amateur de la poésie mise en chanson, d'Alain Souchon à Jean-Louis Murat. A la tête de son propre groupe, Saint André livre une maquette qui lui ouvre les portes du concours « Musique à la française 2005 » à Bruxelles.

En 2007, le groupe signé par le label Wagram publie son premier album Le Grand Soir. Conduit sous la houlette du producteur anglais Ian Caple (Tricky, Tindersticks, Bashung...), Saint André laisse libre cours à son inspiration pop rock. Ce galop d'essai au succès d'estime permet à Saint André de faire connaissance avec les studios professionnels et de se confronter à la scène à l'occasion d'une tournée.

Trois ans plus tard, Saint André change de label (il passe chez AZ/Universal). En juin 2010, le single « Bleu de toi » annonce le nouvel album intitulé Mon Jour de Chance. Ce second opus réalisé par Jean-Louis Piérot (Etienne Daho, Miossec, Renan Luce...) et publié fin octobre donne le coup d'envoi à une tournée hexagonale.

Dernière MAJ le 31/07/2015