Biographie de Robin Leduc

Né en 1979 à Carcassonne, dans le Lot, Robin Leduc grandit en terre africaine, ce qui ne manque pas de lui donner quelque influence.

A l'adolescence, il fait partie de quelques groupes de rock avant de s'initier à la guitare jazz. En 1998, étudiant en philosophie à la Sorbonne, Robin Leduc se fascine pour les techniques d'enregistrement : il se forme alors à la prise de son et aux bidouillages de console, ce qui l'amène à former le groupe electro Only Paradise, engagé par une major en 2000.

Trois ans plus tard, il enregistre son premier album solo avec le producteur Robert Keen. Tout Devient Tout, écrit avec son ami Jean-Baptiste Quenin, fait la synthèse de ses différentes aspirations entre chanson, rock et electro. Sans rencontrer un grand succès, l'album se fait remarquer de la critique spécialisée.

En 2005, on le retrouve à la tête d'un autre projet plus rock avec les musiciens Valentin Montu (guitare), Cyrus Hordé (claviers) et Jean Thévenin (batterie). Le groupe Robin Leduc & the Pacemakers publie un EP en 2005 et traverse l'Hexagone de part en part pendant deux ans. Le chanteur se fait ensuite musicien de studio pour Constance Verluca, Revolver ou The Rodeo.

Robin Leduc retourne ensuite à la composition de chansons dans sa langue maternelle. Epaulé par Fred Pallem (Le Sacre du Tympan), le batteur Steve Argüelles et le producteur Dominique Ledudal, il enregistre un EP pour le label Tôt Ou Tard. Ce nouveau Robin Leduc est précédé de l'extrait « Laissez-moi passer ».

Dernière MAJ le 31/07/2015