Biographie de Serge Lopez

Serge Lopez naît à Casablanca, au Maroc, en 1958. Trois ans plus tard, ses parents s'installent à Toulouse. Adolescent, après avoir grandi dans une atmosphère musicale et un univers hispanique, il se passionne pour la guitare, dans un style plutôt électrique.

Lors d'un séjour de deux ans à Malaga (Espagne), Serge Lopez attrape le virus du flamenco qui ne va plus le quitter. Pour le guitariste âgé d'une vingtaine d'années, le déclic se produit quand il fait la rencontre de Bernardo Sandoval avec qui il partage nombre de points communs. Serge Lopez suit Sandoval en tournée, de la France au Canada en passant par l'Europe, et l'accompagne sur trois albums et la musique du film Western (1997) de Manuel Poirier, primée à Cannes.

En 1986, Serge Lopez se retrouve à jouer avec le Brésilien Renato de Resende, avant de voler de ses propres ailes trois ans plus tard. Il participe notamment aux aventures de 100% Collègues et des Motivés, collectifs issus de la scène alternative toulousaine, aux côtés de Sandoval et du percussionniste Pascal Rollando. En 1999 sort son premier album solo Baratillo chez Willing Productions, suivi de Quisiera en 2001.

Avec Pascal Rollando et le contrebassiste de jazz Jacky Grandjean, Serge Lopez monte son propre trio qui parcourt les scènes européennes et américaines, des Francofolies de La Rochelle en 2000 au festival South By Southwest à Austin (Etats-Unis) l'annnée suivante. Le Serge Lopez Trio enregistre les albums Sentidos, paru en 2002, puis El Encuentro, diffusé en 2005. Le guitariste poursuit sa route avec Francis Cabrel qui l'engage pour l'album Des Roses et des Orties sorti en 2007 et la tournée qui en découle. Au sortir de cette expérience, Serge Lopez enregistre Au Fil de l'Horizon, album parsemé de chansons écrites par le chanteur d'Astaffort et interprétées par Art Mengo (« Sans qu'elle me voie »), Idir (« Como Amar ») ou Mouss & Hakim (« Appaloosa (suite) »).

Dernière MAJ le 07/10/2015