Biographie de Anna Karina Bayer

Née à Solbjerg (Danemark) le 22 septembre 1940, Hanne Karin Blarke Bayer débute dans le spectacle en chantant dans les cabarets et en posant pour des magazines de mode. Arrivée à Paris en 1957, elle adopte pour nom Anna Karina et participe à des castings.

Repérée par Jean-Luc Godard, qu'elle épouse en 1960, Anna Karina refuse le rôle féminin d'A bout de souffle mais n'en devient pas moins une égérie de la Nouvelle Vague en jouant dans Le Petit soldat, Une Femme est une femme et Ce soir ou jamais (1960), Cléo de 5 à 7 (1961), Vivre sa vie (1962), Dragées au poivre (1963), La Ronde et Bande à part (1964), Pierrot le fou, Alphaville, La Religieuse (1965) puis Made in USA et L'Etranger de Visconti (1966).

En 1966, Serge Gainsbourg lui donne sa chance d'interpréter sept chansons de la comédie musicale Anna aux côtés de Jean-Claude Brialy. Anna Karina qui a déjà sorti trois EP de musiques de films, se voit offrir le succès « Sous le soleil exactement ». Après son divorce de Jean-Luc Godard en 1968, elle réalise son premier film Vivre ensemble (assorti d'un single sur une musique de Claude Engel) et poursuit sa carrière d'actrice entre comédies (Pain et chocolat, 1973) et films d'auteurs : Roulette chinoise de Fassbinder en 1976 ; L'Ami de Vincent de Granier-Deferre en 1983 ; L'ïle au trésor de Raoul Ruiz, 1985.

Se faisant plus rare au début des années 1990, Anna Karina est engagée par Jacques Rivette dans Haut, bas, fragile (1994). En 1999, Philippe Katerine lui confectionne l'album sur mesure Une Histoire d'amour qui marque son retour au disque. La réalisatrice lui rendra la politesse en l'engageant sur la musique du film Victoire sorti en 2007. Entre temps, Anna Karina joue dans Nom de code : Sacha (2001) et La Vérité sur Charlie (Jonahtan Demme, 2002).

Fin 2010, elle retrouve Philippe Katerine et chante aux côtés de Jeanne Cherhal et JP Nataf dans le conte musical Le Vilain Petit Canard d'après Hans Christian Andersen.

Dernière MAJ le 06/10/2015