Mort Shuman

Né le 12 novembre 1936 à Brooklyn, Mortimer Shuman, fils de polonais émigré aux États-Unis, connaît une enfance difficile. Ce jeune mélomane apprend la musique classique et le piano au Conservatoire de New York, tout en s'imprégnant de rhythm'n'blues et de jazz.

En 1958, il rencontre le bluesman Doc Pomus avec qui il écrit plusieurs centaines de chansons, notamment pour Elvis Presley (vingt-quatre morceaux en tout, dont « Surrender » et « Little Sister - His Latest Flame » en 1961, « Viva Las Vegas » et « Kiss Me Quick » en 1964) et les Drifters (dont « Save The Last Dance For Me », « I Count The Tears » et « Magic Moment » en 1960, « Sweet for My Sweet » en 1961).

En 1965, après l'accident de Doc Pomus qui le laisse paralysé, Mort Shuman s'installe à Londres et écrit beaucoup pour les vedettes pop comme The Hollies (« Here I Go Again ») ou The Small Faces (« Sha-La-La-La-Lee »), avant de se passionner pour Jacques Brel. En 1968, il lui rend un vibrant hommage en montant la coméd… Lire la suite

Dernière MAJ le 15/09/2016

Photos de Mort Shuman