Biographie de Gérard Philippe

Gérard Philipe (4 décembre 1922 – 25 novembre 1959), de son vrai nom Gérard Philip, est un acteur de théâtre et de cinéma français.Enfance et jeunesseIl voit le jour à Cannes (Alpes-Maritimes), dans une famille aisée, fils de Marcel Philip (1893-1973), avocat qui possède un cabinet de contentieux juridique, puis sera administrateur-gérant du Parc Palace Hotel de Grasse, et de Marie Villette. Son frère aîné se prénomme Jean. Le passé de Marcel Philip (ancien membre des ligues fascistes, admirateur de Doriot, hébergeur de l'état-major mussolinien dans le sud-est de la France en sa qualité d'administrateur-gérant du Parc Palace Hotel), devient après la guerre le grand drame de la famille.Il suit toute sa scolarité au lycée de l'Institut Stanislas de Cannes tenu par les marianistes où il est bon élève. Il y obtient, au début de la guerre, son baccalauréat.Son père le destine à une carrière de juriste, mais, rencontrant de nombreux artistes réfugiés sur la Côte d'Azur (en zone libre) depuis 1939, il décide de devenir comédien. Sa mère le soutient dans ce choix. Il ajoute un « e » à son nom pour obtenir treize lettres avec son nom et son prénom, chiffre porte-bonheur selon celle-ci.Théâtre
  • 1942 : Une grande fille toute simple d'André Roussin, casino de Nice : Mick
  • 1942 : Sodome et Gomorrhe de Jean Giraudoux, mise en scène Georges Douking, Théâtre Hébertot : l'Ange
  • 1943 : Une jeune fille savait d'André Haguet, tournée Rasimi
  • 1944 : Au petit bonheur de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Pasquali, Théâtre Gramont
  • 1945 : Fédérigo de René Laporte d'après la nouvelle de Prosper Mérimée, Théâtre des Mathurins : prince blanc
  • 1945 : Caligula d'Albert Camus, mise en scène Paul Œttly, Théâtre Hébertot : Caligula
  • 1947 : Les Épiphanies d'Henri Pichette, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre des Noctambules : le Poète
  • 1948 : K.M.X labrador de et mise en scène Jacques Deval, Théâtre de la Michodière : Harold Britton
  • 1949 : Le Figurant de la gaité d'Alfred Savoir, Théâtre Montparnasse : rôle à transformations
  • 1951 : Le Cid de Pierre Corneille, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon, Théâtre de la Cité Jardins Suresnes : Rodrigue
  • 1951 : Le Prince de Hombourg d'Heinrich von Kleist, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon : Prince Frédéric
  • 1951 : La Calandria de Bernardo Dovizi da Bibbiena, mise en scène René Dupuy, Festival d'Avignon : Artemona, une courtisane
  • 1951 : Mère Courage de Bertolt Brecht, mise en scène Jean Vilar, Théâtre de la Cité Jardins Suresnes : Eilif, l'un des fils
  • 1952 : Le Cid de Pierre Corneille, mise en scène Jean Vilar, Théâtre des Champs-Élysées : Rodrigue
  • 1952 : Le Prince de Hombourg d'Heinrich von Kleist, mise en scène Jean Vilar, Théâtre des Champs-Élysées, Festival d'Avignon : Prince Frédéric
  • 1952 : Lorenzaccio d’Alfred de Musset, mise en scène Gérard Philipe, Festival d'Avignon : Lorenzo de Médicis
  • 1952 : Nucléa d'Henri Pichette, mise en scène Gérard Philipe & Jean Vilar, TNP Théâtre de Chaillot : le poète Tellur
  • 1952 : La Nouvelle Mandragore de Jean Vauthier d'après Machiavel, mise en scène Gérard Philipe, TNP Théâtre de Chaillot : Callimaque
  • 1953 : Richard II de William Shakespeare, TNP Théâtre de Chaillot : Richard II
  • 1954 : Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène Jean Vilar, Théâtre de Chaillot TNP : Ruy Blas
  • 1956 : Le Prince de Hombourg d'Heinrich von Kleist, mise en scène Jean Vilar, Festival d'Avignon TNP : Prince Frédéric
  • 1958 : Les Caprices de Marianne d’Alfred de Musset, Festival d'Avignon, TNP Théâtre de Chaillot : Octave
  • 1958 : Lorenzaccio d’Alfred de Musset, mise en scène Gérard Philipe, Festival d'Avignon TNP, Broadway Theatre : Lorenzo de Médicis
  • 1958 : Le Cid de Pierre Corneille, mise en scène Jean Vilar, Broadway Theatre : Rodrigue
  • 1959 : On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset, mise en scène René Clair, TNP Théâtre de Chaillot : Perdican

Dernière MAJ le 23/03/2014