Gérald de Palmas Gardrinier

C'est à Saint-Denis de la Réunion que Gérald Gardrinier voit le jour, le 14 octobre 1967. Le futur de Palmas fils d'un père breton, géomètre de profession et d'une mère réunionnaise, enseignante, quitte le soleil des DOM-TOM à l'âge de dix ans pour suivre sa famille en Métropole, et plus précisément à Aix-en-Provence. En grandissant, l'adolescent s'intéresse de plus en plus à la musique, notamment via son enthousiasme pour le groupe ska britannique The Specials. Gérald s'intéresse davantage à la guitare qu'à sa scolarité, s'interdisant au passage de décrocher le bac.

S'intégrant à la scène musicale aixoise, il forme en 1985, avec Edith Fambuena et Jean-Louis Piérot, le trio les Max Valentin, qui se produit dans des clubs et boîtes de nuit de la région. En guise de nom de scène, Gérald adopte le nom de sa grand-mère maternelle, de Palmas. En 1987, Etienne Daho rencontre les jeunes musiciens et, séduit, les signe sous son label, Satori Song. S'ensuivent deux 45-tours, qui ne font hélas pas grand bruit. En désaccord avec l'évolution musicale du groupe, Gérald de Palmas quitte les Max Valentin à l'été 1988 pour tenter un… Lire la suite

Dernière MAJ le 01/04/2016