Fantazio

Arrivé à la contrebasse par l'entremise d'Alain Wampas, musicien du groupe du même nom, le dénommé Fantazio s'emploie à utiliser toute ses ressources et celles de son instrument depuis les années 1990.

Pour le Fantazio Gang (le nom du groupe), tout espace est considéré comme une scène potentielle : le contrebassiste et chanteur investit les bars de Paris, Berlin et d'ailleurs jusqu'à devenir un phénomène underground. Le bouche à oreille fonctionnant à plein après des concerts d'anthologie, Fantazio enregistre un premier album autoproduit en 2005, The Sweet Little Mother Fuckin' Show.

Les choses s'accélèrent l'année suivante avec la sortie de Cinq Mille Ans de Danse Crue et de Grands Pas Chassés et son mélange détonnant de rock'n'roll, jazz et java.

Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015