Biographie de Georgette Lemaire

Originaire d'une famille modeste, Georgette Lemaire est née dans le quartier de Belleville, à Paris, le 15 février 1943?. Douée pour le chant, elle commence par se produire dans un café-concert des Puces de Saint-Ouen, Chez Louisette, avec un répertoire de chansons réalistes.

En 1965, la jeune interprète s'inscrit à l'émission de télé-crochet présentée par Jean Marcillac, Le Jeu de la chance, à la suite duquel elle signe un contrat d'artiste avec la maison Philips. Ses premiers enregistrements parus à la fin de l'année 1965 portent la signature de Charles Dumont : « À faire l'amour sans amour », « Le Coeur désaccordé » et « Et si c'était vrai » sont des succès de son premier album édité au printemps 1966. Les années suivantes sont tout aussi florissantes. Georgette Lemaire se produit en première partie de Georges Brassens à Bobino et chante de nouveaux titres apportés par Jean-Jacques Debout, Pierre Delanoë ou Roger Dumas. En 1968, Pascal Sevran lui écrit ce qui sera son plus grand succès, « Vous étiez belle, madame ».

Après un divorce et un remariage avec son pianiste Bob Sellers, Georgette Lemaire mène de front sa vie de famille avec ses trois enfants et sa carrière. D'autres succès arrivent comme « Des millions d'amoureux » (1969), « Tant qu'il y aura sur Terre » (1972) et la chanson du film Le Professeur, « Demain sera différent » (1973) puis « Parle plus bas » (1974), « Superstar un soir » (1975) et le thème du film L'Amour en question (1978). En 1980, deux ans après l'album Heureuse, Georgette Lemaire interprète un album entièrement écrit par Charles Aznavour, Pour Aznavour, où s'exprime à travers le répertoire sentimental qu'elle affectionne sa voix puissante, légèrement grave.

Les années suivantes s'avèrent plus difficiles pour la chanteuse qui est néanmoins faite Chevalier des Arts et des Lettres en 1986 et est nommée membre du Conseil économique et social en 1989. Dix-sept ans après son dernier album, Georgette Lemaire revient avec Intime, publié en 1997 sur le label d'Yves Chateigner et comprenant plusieurs réenregistrements. Douze ans après, en 2009, paraît l'album Inoubliable constitué de nouveaux titres et suivi de participations à la tournée Âge tendre et têtes de bois. En 2010 sort son autobiographie, À m'en déchirer le coeur. L'album suivant Paris Jazz consacré à ses deux passions paraît en avril 2014.

Dernière MAJ le 31/07/2015