Biographie de Guillaume Depardieu

Fils des acteurs Gérard et Élisabeth Depardieu, Guillaume Depardieu naît à Paris (XIVème arrondissement) le 7 avril 1971. Suivant les traces de ses géniteurs, le frère aîné de Julie Depardieu fréquente les plateaux de tournage et fait quelques figurations dans les films Jean de Florette (1986) et Cyrano de Bergerac (1990).

Après le rôle du musicien Marin Marais dans Tous les matins du monde d'Alain Corneau en 1991, Guillaume Depardieu joue dans les films de Pierre Salvadori (Cible émouvante, Les Apprentis, ...Comme elle respire, Les Marchands de sable) Philippe Harel (L'Histoire du garçon qui voulait qu'on l'embrasse), Jean-Loup Hubert (Marthe), Jean-Pierre Mocky et Leos Carax. Avec ces emplois réguliers, l'acteur tourne le dos à une adolescence perturbée par des problèmes d'addiction aux drogues qui l'ont fait passer par la case prison.

Cependant, un nouveau pépin survient en 1995. À la suite d'un accident de moto, Guillaume Depardieu contracte une infection nosocomiale. Remis sur pied après une longue convalescence, il décroche en 1996 le César du meilleure espoir masculin pour son rôle dans Les Apprentis et commence à écrire quelques chansons, dont une destinée à Barbara, « À force ». Mariée à l'actrice Élise Ventre fin 1999 (le couple divorcera en 2006), père d'une petite Louise en 2001, l'acteur souffre toujours d'une infection qui le conduit à se faire amputer de la jambe droite, remplacée par une prothèse en 2003. Il raconte son expérience dans le livre d'entretiens avec Marc-Olivier Fogiel, Tout donner (2004).

Après de nouveaux rôles dans Stella (Sylvie Verheyde), De la guerre (Bertrand Bonello) et L'Enfance d'Icare, son dernier film, Guillaume Depardieu termine ses jours à l'hôpital de Garches où il a contracté une infection après son admission pour une pneumonie. Décédé le 13 octobre 2008, il est inhumé au cimetière de Bougival (Yvelines). Les chansons qu'il avait écrites et enregistrées avec le compositeur François Bernheim voient le jour cinq ans après sa disparition dans l'album Post Mortem, produit par Renaud Letang et publié le 25 novembre 2013 après les extraits « Faisons l'amour » et « Je mets les voiles ».

Dernière MAJ le 31/07/2015