Biographie de Caracol

Violoniste classique ayant baigné dans le punk, Carole Facal, alias Caracol, est la moitié du duo de chanteuses Dobacaracol qu'elle forme avec Doriane Fabreg en 1998. Après deux albums Le Calme-Son (2001) et Soley (2004) axés sur les chants traditionnels et les percussions, et plus de quatre cents concerts à leur actif, les deux Québécoises décident de suspendre leur collaboration, en 2008.

Caracol réalise alors un premier album en solo qu'elle intitule L'arbre aux Parfums (2008). Accompagnée par le bassiste Maxime Lepage, le batteur Justin Allard, le claviériste Sandy Belfort et le guitariste David Laflèche, elle se tourne vers un style folk rétro, nostalgique des sonorités des années 1950 et 1960, avec des arrangements faisant la part belle à la guitare acoustique, au ukulélé et à l'autoharpe (sorte de cithare à trente-six cordes prisée dans la région des Appalaches). Incluant le simple « Le Mépris » qui caracole en tête des tops des radiodiffusions, l'album s'inspire de l'univers de films comme O Brother, Where Are Thou ? (2002) de Joel Cohen, fait quelques incursions dans le rocksteady (« Le Livre de la colère », « L'amour est un tricheur ») ou le jazz (« Ce que les hommes pleurent »).

En 2009, Caracol se produit au Canadian Music Week de Toronto et au South by South by SouthWest d'Austin, Texas, et remporte le Prix des diffuseurs européens Sodec/Rideau.

Dernière MAJ le 05/09/2015